10 décembre 2018

Aménagement du parvis de la gare : ça sent le sapin


Comment un petit maire prend de petites décisions pour corriger de petites bourdes

Dans plusieurs articles, nous avons communiqué sur l’aménagement du parvis de la gare et le square Jean Moulin. Pour regretter la suppression du terrain de boules (voir ici) et l’absence de bancs dans la zone ombragée (voir ici) corrigé après lecture de notre article (voir ici) ou bien l’érection de plots inutiles visant à interdire le stationnement de véhicules dans une zone où elles ne pouvaient pas pénétrer (voir ici).

Sur ce dernier point, nous devons faire acte de contrition et louer notre petit maire qui, en la matière, a fait montre d’un caractère visionnaire qui augure bien de futures décisions empreintes d’une hauteur de vue du meilleur aloi et qui peut se résumer par cette maxime ; chaleur en août, Noël en décembre.


Ces plots que nous qualifions de superfétatoires avaient une utilité bien réelle ; servir de support pour y fixer des sapins en décembre qu’on habillerait de tous les atours de Noêl. C’est-y pas beau ?

Une idée saugrenue nous a traversé l’esprit : et s’il faisait de même sur tous les plots qui ornent nos rues ? Nous lui déconseillons vivement à l’idée de toutes les forêts qui seraient rasées.

Noêl Monmer

Aucun commentaire:

Publier un commentaire