22 avril 2018

Cambon : une amitié ça se soigne

L’ex-commissaire tortionnaire marocain Mahmoud Archane médaillé d’or par Christian Chambon au nom du Sénat français.

Invité de marque le 14 avril aux travaux du 4ème congrès du Mouvement démocratique et social (MDS), le sénateur a réservé une surprise à son hôte « pour les actions qu’il mène en vue de consolider les relations entre les deux pays ».

On trouvera ici comment ce dignitaire marocain s'est distingué du temps du régime de Hassan II.

De tels faits d'armes méritaient bien la reconnaissance de notre haute assemblée.

Jean Fonz

16 avril 2018

Maisons-Alfort : des dépenses somptuaires ?


Dans le dernier Magazine de votre ville de Maisons-Alfort le maire a présenté le budget 2018 qui fut voté le 15 février 2018. Remarque logique, un budget pour l’année A ne se vote pas en cours d’année, mais l’année précédente A-1 !

Ensuite, on découvre que les charges de personnel se montent à une somme globale de 37 813 300 € sans aucun détail. On aurait aimé avoir les effectifs concernés avec leur répartition en fonction de leur affectation et savoir comment ces charges sont distribuées entre la rémunération des élus (serait-ce un secret ?) et des différents fonctionnaires territoriaux. 

Enfin, parmi les dépenses d’investissements, on est interloqué par le montant astronomique dévolu aux travaux prévus devant la gare de Maisons-Alfort, soit un budget total de 1 200 000 € !!!, décomposé en :
  • Aménagement de la place de la gare : 500 000 € (avec une statue du maire précédent?)
  • Mise en lumière du parc de la gare : 200 000 € (c'est sons & lumières à ce prix)
  • Réfection des espaces verts de la place Jean Moulin (qui est devant la gare) : 500 000 €
Est-ce que les élus auraient l'obligeance de fournir aux contribuables maisonnais de plus amples informations à ces sujets ?

10 avril 2018

L'Assemblée nationale a adopté la ponction sur les retraites via la CSG par 43 voix contre 13. Quelle affluence !


Rappelons que l’Hémicycle est prévu pour 577 députés présents à l’Assemblée Nationale, quand ils le sont.... Malheureusement c’est  moins de 10% des députés qui se sont fait une douce violence pour participer au vote de l’augmentation de la CSG pour les gueux. Donc il y a à la chambre plus de 90% de branleurs que les contribuables paient néanmoins à plein temps ! Nota bene pour les maisonnais : Michel Herbillon, qui n’est plus maire de Maisons-Alfort et qui a donc beaucoup plus de temps à consacrer à son mandat de député, faisait partie des branleurs… Il n’en a manifestement rien à foutre des retraités de sa circonscription ! Mais il les câline lors des élections .

On marche sur la tête, on demande aux retraités de faire des efforts, des millions de seniors ont vu leur contribution sociale augmenter et les députés se sont votés, dans l’indifférence générale, l’exonération de la CSG sur leurs frais de mandat… 
Franchement, nos représentants se foutent de nous et ça commence à nous fatiguer « grave » !

03 avril 2018

Charenton : Quand le Maire fait aussi le trottoir


Stationnement payant pour les 2 roues !
Le Maire, au prétexte de l’occupation du domaine public depuis ce mois d’avril, taxe les 2 roues qui stationnent.
 Au même prétexte, il pourrait aussi taxer les chiens (cela s’est fait), et pourquoi pas les bicyclettes ?!
 Les piétons résidant hors la commune, des profiteurs qui usent et abusent des trottoirs, seront-ils taxés aussi ?
 Sacré Gicquel, avoir chauffeur et garage ne l’aident pas à avoir des idées géniales …

Jean Poche - Tupayes



27 mars 2018

Les Dupont et Dupond de Maisons-Alfort



Il était une fois Dupont et Dupond qui grenouillaient à Maisons-Alfort.

Pour cause de non cumul des mandats Dupont (Herbillon) a cédé son écharpe de maire à son sous-fifre Dupond (Capitanio) qui l’a acceptée les yeux embués de larmes. Ce fut une cérémonie empreinte d’une grande émotion qui a fait chaud au cœur des maisonnais : une journée inoubliable. Quant à Dupont, on voit qu’il se frotte la panse à l’idée du tour qu’il vient de jouer à ses concitoyens qui vont lui payer ses menus frais de représentation et les voyages harassants pour se rendre à l’Assemblée Nationale : voiture avec chauffeur, bureau et charges afférentes.






En politicard chevronné, Dupont n’a pas manqué de prodiguer quelques conseils avisés à son rejeton afin qu’il profite à son tour de sa nouvelle position.















L’exemple vient d’en haut, des actions concrètes pour les jeunes.


Dupond a vite retenu la leçon. Tout de go, il n’a pas manqué de suivre à la lettre les recommandations de son aïeul frappées au coin du bon sens comme l’indique la couverture ci-contre.




A voir la mine réjouie de nos 2 compères lors du passage de témoin, on peut dire que les Dupont la joie sévissent désormais à Maisons-Alfort.

04 mars 2018

Maisons-Alfort : un aperçu des pratiques de l’ancien maire


Encore loupé !

L’ancien Maire, Herbillon, ne se vante pas … de son arrêté du 9/12/2016, annulé par le Tribunal Administratif le 28/12/2017.

Cet arrêté autorisait la circulation sur un domaine privé ! Non, mais, de quoi je me mêle.

Logiquement le Tribunal Administratif a annulé cet excès de pouvoir en précisant que " dès lors que cette voie n’était pas ouverte à la circulation publique à la date de l’arrêté attaqué, le maire de la commune de Maisons-Alfort a excédé ses pouvoirs en y réglementant la circulation et le stationnement ". Fermez le ban !

Donc : si le Maire veut faire la loi chez vous, refusez. Méfions-nous du pouvoir de ces roitelets … et des frais qu’ils engagent pour conserver ce pouvoir.

Jean Naymar

06 janvier 2018

Maisons-Alfort : le courrier des lecteurs

Un lecteur nous écrit :

  
Ce  jeudi 4 décembre 2018

Comme le Maire ne doit sa place qu’à son honoraire prédécesseur, il fait voter, par le Conseil Municipal dont les membres ont été choisis par ce même prédécesseur, une quantité agréable d’avantages (d’après ce que j’ai appris) : bureau, voiture, chauffeur.


« Messieurs,

Nouvel habitant de Maisons-Alfort, je découvre dans la revue généreusement distribuée par les services municipaux que ma commune possède deux Maires : un Maire et un Maire honoraire.

Ils s’avèrent inséparables, et s’ils semblent tout faire de concert c’est qu’ils connaissent la musique !

Le Maire est l’employé (Attaché Parlementaire) du Maire honoraire, toujours Député.

 Une paire de lurons se nourrit ainsi aux frais du contribuable. Je suis émerveillé par ce tour de passe-passe et très surpris que les Maisonnais ne réagissent pas.

Je vous prie de croire, Messieurs, à l’assurance de ma consternation. »

G.R.



P.S.     L’un des dessins de votre bulletin illustre parfaitement cette situation « passe-moi la rhubarbe, je te passe le séné » !