01 juin 2015

Quand le maire de Saint-Maurice risque une intrusion sur les droits de l'homme

Christian Cambon : les voix qui accusent le Maroc de torture « n’ont pas pris la mesure des changements dans le Royaume ».

Nous ne pouvons que souhaiter à ce brillant sénateur de passer quelques mois - ou jours – dans une prison marocaine. Il sortirait vraisemblablement moins brillant, peut-être même tout bleu.

Et tiendrait-il le même discours après avoir reçu 100 coups de bâton au lieu de 200 ? Ca c’est du changement ! Et du progrès…

Elektre Aude

Aucun commentaire:

Publier un commentaire