25 mai 2015

Les maires de Maisons-Alfort et de Saint-Maurice nominés au fourre-tout exécutif de l’UMP

Le casting à l’UMP a rendu son verdict : le bureau politique comptera 116 membres. 
En fait, on est en droit de se demander en quoi cette instance ressemble à un bureau car c’est dans un amphi qu’il faudra réunir tout ce beau monde. Beau monde est une expression un peu surfaite car on a ratissé large et le directeur du casting n’a pas été trop exigeant sur le choix des impétrants. A côté des vieux chevaux de retour (Alliot-Marie, Balladur, Gaudin) et des comiques troupiers qui font le bonheur des gazettes et des commentateurs (Estrosi, Morano), on trouve les abonnés aux chambres glauques des juges d’instruction (Sarkozy, Copé, Woerth). Un seul manque à l’appel : Balkany. Autant dire que dans une assemblée aussi bien achalandée les jeunots seront à bonne école pour singer les turpitudes de leurs aînés. 
Notre circonscription a été distinguée en la personne de deux caciques, les maires de Saint-Maurice et Maisons-Alfort. On est loin de la Palme d’Or mais ne boudons pas notre plaisir. Sans avoir atteint les performances de quelques fines gâchettes qui tiennent le haut du pavé de cet aréopage, nos deux représentants n’ont pas démérité ; ils se situent dans la lignée de leurs compagnons d’infortune (si on peut dire). Dans un amphi, il faut bien du menu fretin pour occuper les strapontins !
Tels des potaches de la même promotion, ils ne manqueront pas de partager avec leurs éminents confrères quelques souvenirs du temps où Bygmalion les comblait grâce un savoir-faire reconnu par tous.
Nick Tonmer

Aucun commentaire:

Publier un commentaire