06 juillet 2014

Aménagement des bords de Marne à Maisons-Alfort: les imprécisions volontaires du Maire

Dans un article du magazine de mai 2014, le maire se félicite du rejet par le tribunal administratif de Melun du recours de l’association" Mieux se déplacer à bicyclette" contre la ville. A la lecture de l’article, on pourrait conclure que l’aménagement des bords de Marne a été déclaré conforme aux lois et aux règlements en vigueur par le tribunal et que l’association avait tort de contester "une si belle réalisation". Or, il n’en est rien puisque le tribunal n’a pas jugé sur le fond : il a estimé que les statuts de l’association ne l’autorisaient pas à ester pour dénoncer un aménagement municipal. Dès lors, elle a été déboutée et condamnée à payer 1500€ à la ville.

Les maisonnais, et les cyclistes en particulier, n’ont pas besoin d’un avis du tribunal de Melun pour juger de la qualité de cette réalisation ; quotidiennement ils en éprouvent les imperfections et les dangers. Et les cyclistes victimes d'accident pourront toujours se féliciter d'avoir un maire qui travaille si bien. C'est y pas beau ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire