14 novembre 2011

Le maire de Maisons-Alfort s’impose une diète

Depuis quelques numéros, l’éditorial du magazine municipal a été remplacé par un panneau publicitaire expliquant pourquoi le Député-Maire ne s’exprimera plus jusqu’en juin 2012, date des prochaines élections législatives. L’article de la majorité municipale dans la rubrique d’expression des groupes politiques subit le même sort. Tout cela est présenté sous le sceau vertueux de l’égalité républicaine de tous les candidats.

Pour ceux qui en doutaient, ceci constitue une déclaration de candidature et un rappel mensuel aux lecteurs afin qu’ils n’oublient pas que leur maire bien aimé est partant pour un énième mandat législatif. Une façon de faire campagne sans l’air d’y toucher.

De plus, les électeurs seront privés de sa bobine qui illustrait les pages du magazine, toujours au nom de l’égalité des chances des candidats. Il est vrai que lorsqu’on a monopolisé pendant des années ce journal à son propre profit et celui de sa majorité municipale, il n’y a pas grand risque à faire une pause… abondamment commentée !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire