14 novembre 2011

Les socialistes charentonnais se prennent les pieds dans le tapis

A vouloir trop prouver, on  ne prouve rien. Voire même, on peut sombrer dans le ridicule.

C’est la mésaventure qui risque de frapper les socialistes charentonnais.

Dans leur tract « La rose de Charenton » d‘octobre 2011, ils ont fait paraître un dossier intitulé « le livre noir de la fiscalité charentonnaise » tendant à prouver que les impôts de la ville sont « les plus lourds du département ». Avec forces diagrammes comparatifs et chiffres puisés aux meilleures sources, ils font parler la taxe d’habitation et annoncent tout de go qu’elle s’élevait en 2009 à 2 306 euros en moyenne par habitant. Bigre !!

Autrement dit, pour une population de 28 800 habitants, le produit de la seule taxe d’habitation serait de près de 69millions d’euros soit à 5 millions près le budget de la ville. Avec de tels chiffres, Charenton ne possède pas les impôts les plus lourds du Val-de Marne, mais de France. Quant aux socialistes charentonnais, ils possèdent les meilleurs comptables de France. Une relecture, même distraite, aurait montré l’énormité d’une telle bourde. Comme le dit le tract : comment cela est-il possible ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire