07 mars 2020

Fillon libère Herbillon

Au tribunal, François Fillon a déclaré : « pour un homme politique, il n’y a pas de frontière entre le public et le privé ».

Fort de l’enseignement de son ancien Maître, Herbillon pourra nous faire savoir pourquoi il a caché si longtemps son intimité avec la Secrétaire Générale de la Mairie, pourquoi il a accordé sa caution au prêt bancaire qu’elle sollicitait, pourquoi il l’a couverte lorsqu’elle émargeait illégalement à la « Géothermie », pourquoi il a oeuvré pour sa promotion dans l’ordre de la Légion d’honneur, pourquoi il l’a couverte de fleurs et d’euros lors de son départ à la retraite...

Il serait bon que Capitanio prenne position sur tous ces comportements. Soit, il a été berné, soit il est complice. S’il est complice, est-il bon qu’il soit Maire ? S’il a été berné, il sera encore berné.

Le changement dans la continuité ou la continuité dans le déni ?


Gérard Manvussiquon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire