17 octobre 2019

Tangage à Charenton-le-Pont


Les anciens contre les héritiers.

A droite, Hervé Gicquel voit sa majorité se fissurer, certains ralliant Caroline Brétillon, fille de l’ex-maire. A gauche, le P.S. se fissure aussi, Bellaïche ne retenant pas ses co-listiers.

La bagarre, donc, entre des « ego » invirables. Et Charenton dans tout ça ? On verra après...


 Heguesi Jean

PS : On ne peut être qu'admiratif à voir la constance du sieur Bellaïche qui, depuis plus de 30 ans occupe les bancs de l'opposition. Les maires se succèdent mais, inamovible, il reste fidèle au poste. A l'instar des maires qui passent la main tout en gardant un œil sur leur successeur et qu'on élève au grade de maire honoraire, il mériterait toute la considération de la municipalité qui serait bien inspirée de lui accorder le statut d'opposant honoraire. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire