11 mai 2019

Lutte contre le réchauffement climatique : que la mairie de Maisons-Alfort donne l’exemple


L’article de la libre expression des groupes politiques de la majorité municipale dans le numéro d’avril 2019 du bulletin municipal est consacré à la géothermie.

Y sont recensés tous les bienfaits de cette énergie qui, comparée à la funeste noirceur de l’énergie carboné, chauffe « plus blanc que blanc » quoiqu’un apport complémentaire en énergie classique est toujours nécessaire ne serait-ce que pour l’eau chaude sanitaire.

Tout écologiste pur sucre vous dira que, dans ce domaine, il convient d’abord de lutter contre le gaspillage. L’isolation des bâtiments participe de cette lutte. On dit que la perte de chaleur par les menuiseries mal isolées (fenêtres, portes) est d’environ 20%. Tout professionnel chargé d’établir le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) d’un appartement examine en premier lieu les ouvertures.

A observer les menuiseries de la mairie de Maisons-Alfort, on ne peut pas dire que la lutte contre le gaspillage soit une préoccupation pour le maire (pas plus qu’elle ne le fut pour son prédécesseur). On se demande même si nos édiles ne cherchent pas à conserver une trace de ce que fut la mairie du temps d’André Saulnier valeureux résistant et maire PCF de notre ville au sortir de la dernière guerre.

Il se dégage une impression de laisser-aller à moins que nos maires de droite souhaitent honorer ainsi leur ancêtre ; un témoignage pour l’histoire en quelque sorte.

Jean Rage

Aucun commentaire:

Publier un commentaire