16 avril 2019

La bévue du maire de Maisons-Alfort


En prenant ses fonctions de maire de Maisons-Alfort, le nouvel édile a décidé de montrer patte blanche.

Pas comme le biquet de la fable du sieur La Fontaine car il n‘est nullement question de dévoiler ici une quelconque supercherie cachée. En réalité, il a décidé de marquer son territoire et se distinguer ainsi de son prédécesseur en introduisant une certaine clarté là où son mentor faisait preuve d’un obscurantisme affirmé.

C’est ainsi qu’il a décidé courageusement de tapisser nos trottoirs d’un goudron d’une couleur ocre clair. Les passants qui se rendent à la gare, rue Pierre Sémard, et arpentent ces trottoirs fraichement rénovés rencontrent régulièrement des techniciens de surface occupés à entretenir cette nouvelle moquette. Et comme dans tout appartement, c’est la shampouineuse qui est à l’œuvre.

Probablement que cet entretien impose un coût supplémentaire que la société chargée de la propreté de nos rues a dû réclamer. Mais quelle que soit la bonne volonté du technicien de surface, il est une constante : les salissures persistent et le revêtement ne cesse de se dégrader.

En voilà une idée ! Qu’elle est bonne.

Jean Tache

Aucun commentaire:

Publier un commentaire