09 janvier 2019

Le député de notre circonscription ne sait plus comment butiner



M. Herbillon : l'abeille coule

Chacun sait que l’épandage aérien  de pesticides dans nos champs (souvent au moyen de drones) est nuisible aux abeilles. Il porte atteinte à leur système nerveux au point de leur faire perdre le sens de l’orientation jusqu’à les tuer.

Il semble que notre député a été victime d’un tel nuage nocif au point de lui faire perdre les pédales.

Le 24 décembre 2018, il apparait dans un collectif de 36 députés Les Républicains et apparentés qui ont signé dans Le Monde une tribune appelant la création d'un "plan de sauvegarde" des abeilles".

Une partie de ces parlementaires dont notre député, Michel Herbillon, a voté " au moins un amendement contestant l’interdiction des néonicotinoïdes " qui ont comme particularité d’agir sur le système nerveux central des abeilles. Aurait-il été survolé par un de ces drones maléfiques ?

Trop longtemps député maire de Maisons-Alfort, aujourd’hui maire honoraire, (excusez du peu), il a oublié de respecter un des principes de la chevalerie : défendre le blason.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire