04 octobre 2017

La leçon de Miss Toire


Au « Grand-Siècle », époque de Louis XIV, il était courant de voir des nobles suivis de leur porte-serviette ou porte-coton. L’employé, ainsi nommé, avait pour fonction de nettoyer et sécher le fondement de son maître dans cette époque sans W.C. dans l’habitat !

L’époque a changé : la création de toilettes et l’invention du papier en rouleau ont contribué à faire disparaître l’emploi de porte-coton. Mais pas l’esprit ! Cet emploi est remplacé par celui que nous appelons aujourd’hui « lèche-cul », c’est-à-dire l’employé servile qui veut se faire bien voir de l’autorité.

Nos communes ont, bien sûr, comme les autres, de ces gens prêts à tout pour être bien vus du Maire, lequel a remplacé le Seigneur ! Savoir être second pour devenir premier demande une servilité digne de celle des porte-serviettes !

Maisons-Alfort et Saint-Maurice offrent de beaux exemples, au plus haut niveau de leurs administrations …
                                              
 Jean Lèche - Trouduck

Aucun commentaire:

Publier un commentaire