20 juin 2016

Maisons-Alfort en situation de carence en superficie d’espaces verts

Les espaces verts publics de proximité (les parcs et jardins que l’on peut fréquenter facilement et rapidement près de chez soi) sont un des éléments qui contribuent à classer une commune parmi les villes où il fait bon vivre. Des normes ont été établies qui déterminent quelle est la superficie minimale par habitant à respecter pour entrer dans cette catégorie : l’objectif à atteindre est de 10 m2 par habitant.

24 villes sur les 47 communes du Val-de-Marne ne respectent pas ce critère nous informe un article du quotidien 94 citoyens. Notre ville est classée parmi les 12 dernières du département avec 4 m2 par habitant. Aucune ville de la circonscription n’atteint l’objectif de 10 m2 par habitant.


Ce constat n’est pas surprenant. A la vision d’une surface disponible, notre bétonneur compulsif de maire ne peut imaginer un seul instant qu’un espace de verdure pour les jeunes et les moins jeunes puisse y voir le jour. Tel le loup de Tex Avery qui trépigne les yeux exorbités en s’imaginant aux bras d’une dulcinée plantureuse, le maire jubile en son for intérieur à l’idée qu’il va pouvoir vivre d’intenses moments de volupté : l’érection d’un magnifique immeuble avec colonnades et autres fanfreluches, signes distinctifs pour notifier aux manants désargentés qu’ils doivent aller voir ailleurs. Un plaisir solitaire en somme !

Quelles valeurs peuvent avoir les macarons et autres colifichets de piètre intérêt qu’on affuble aux panneaux de signalisation à l’entrée de notre ville pour vanter les mérites d’une municipalité qu’on a glorifié de quelques fleurs artificielles si la ville souffre d’une carence d’espaces verts ?

En période d’oxyde de carbone surabondant, le rôle des végétaux est primordial pour fixer le CO2. Il est vrai que, pour certaines personnes, un parterre de fleurs multicolores à plus d’attraits que la monotonie d’une surface verdoyante. On se consolera à l’idée qu’il existe une autre population qui se réjouit : les abeilles butineuses. Une façon de faire honneur au blason de notre ville.


Fleur de Cactus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire