12 mai 2015

Maisons-Alfort : une décision du maire qui fait fuir des commerçants

Les habitants du centre ville qui vont chercher leur pain à la boulangerie qui fait face à l’hôtel de Ville ont constaté récemment un changement de propriétaire. Pourtant, on ne peut pas dire que la fréquentation battait de l’aile, au contraire l’affaire semblait particulièrement florissante.
Paradoxalement, c’est un excès de clients qui les a poussés à céder le fonds de commerce. Chaque jour, des heures durant, il y avait une queue qui débordait sur le trottoir à tel point que la porte d’entrée restait toujours ouverte. Les employés et la patronne qui effectuaient le service inhalaient les vapeurs nocives des gaz d’échappement des véhicules à l’arrêt au feu rouge voisin. La santé étant prioritaire sur leur chiffre d’affaires, les propriétaires ont décidé de voir ailleurs si l’air est plus frais.
Les aménagements de l’avenue du général de Gaulle, de la rue Paul Vaillant Couturier à l’avenue de la République sont en grande partie la cause de ces désagréments et notamment la réduction de la chaussée à une voie : la file de véhicule est plus longue et l’attente au feu rouge aussi. Dans son programme municipal, un candidat socialiste avait proposé de rendre piétonnière cette portion de voie. Comme elle venait d’un opposant au maire, c’était forcément une mauvaise idée, une idée farfelue. D’ailleurs, n’a-t-il pas été battu ?
Il revient aux nouveaux propriétaires de trouver un remède pour eux et leurs employés : une solution est de se munir de masques à gaz. Étonnant non !

Nick Tonmer

Aucun commentaire:

Publier un commentaire