15 novembre 2014

Impayable Cambon ! (Maire de Saint-Maurice et Sénateur)

Pas question que les parlementaires qui ont des fonds en Suisse démissionnent, déclare Christian Cambon. « D’ailleurs il y a la présomption d’innocence. On ne va pas tomber dans un régime gestapo » ajoute-t-il.

Christian Cambon est mal venu pour parler de la gestapo qu’il n’a pas connue et dont les méthodes étaient autres…

Il évoquait autrefois la présomption d’innocence alors que son adjoint détournait les fonds du C.L.A.P.A. (Centre de liaison et d’aide aux personnes âgées). Christian Cambon, alors, pour défendre son adjoint, faisait tout son possible pour ne pas accélérer une procédure qui a finalement abouti à la condamnation dudit adjoint.


Et l’adjoint démissionnaire eut droit aux honneurs du maire au cimetière et à la minute de silence au Conseil Municipal.

Alors la transparence… vous rigolez. Il ne faut pas faire payer les fraudeurs, seulement les automobilistes qui dépassent le temps autorisé sur le ticket d’horodateur. « Ça » il faut le sanctionner.

Pauvres parlementaires. « De la chair à canon », déclare, viril, le même Christian Cambon. Rappelons à cet élu qu’un soldat ne peut pas refuser son incorporation, un élu peut refuser d’être élu ! C’est très simple mais refuser une place si bonne c’est dur !

Voilà comment certains élus obligent à être anti - parlementaire…

Ce n’est pas Christian Cambon qui érigera la vertu au sein de ses compères.


Yan Amard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire