11 juin 2014

Affaire Bygmalion : les enquêteurs se rapprochent de Maisons-Alfort

Après avoir perquisitionné le siège de l’entreprise et celui de l’UMP, les enquêteurs s’intéressent à présent aux clients de la société Bygmalion. Un véritable tour de France leur semble promis. Une étape de ce périple s’arrête dans le Val-de-Marne, à Saint-Maur-des-Fossés.


Ils ciblent des présomptions de favoritisme, de détournement de fonds publics, de prises illégales d'intérêt et de faux et usage de faux dans le marché de communication passé entre la ville et l'agence Idéepôle, filiale de Bygmalion, entre 2009 et 2012.

Tiens, Tiens ! Voilà donc Idéepôle qui resurgit, une société qui a conclu un marché de communication avec la ville de Maisons-Alfort sous des conditions que, dans un article récent, nous avions trouvées frappées d’un soupçon de favoritisme (voir ici).

Le maire, récemment élu de Saint-Maur-des-Fossés a dit qu’il faciliterait le travail des enquêteurs. Gageons que le maire perpétuellement réélu de Maisons-Alfort en fera de même lorsqu’ils frapperont à la porte de l’hôtel de ville.

PS : La mairie de Maisons-Alfort a un service communication et un service infographie, donc tous les éléments qui permettent de réaliser un bulletin en interne. Alors pourquoi la ville sous-traite-t-elle  la réalisation de ce bulletin alors que des fonctionnaires territoriaux spécialisés sont payés par le contribuable maisonnais pour faire ce boulot ? Cette sous-traitance à Idéepole est donc superfétatoire et onéreuse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire