19 février 2014

Célébration de l’archéologie funéraire à Maisons-Alfort

Après les coûteux et inesthétiques « sarcophages » de la place de l’Echiquier voilà les coûteux, inutiles, inesthétiques et dangereux mini mastabas (édifice funéraire égyptien servant de sépulture aux pharaons) alignés sur le trottoir de la rue Marc Sangnier.



Ces constructions simili-funéraires sont surprenantes quand on sait que notre député-maire s’oppose fermement au « projet Gizeh » du maire de Créteil !

Comment a-t-on pu prendre la décision totalement aberrante de réaliser rue Marc Sangnier ces constructions qui sont un défi au bon sens ? Ces mini mastabas sous forme de bacs maçonnés à angles vifs  implantés au ras de la rue, surtout celui situé dans l’angle rentrant avenue du Gal Leclerc / rue Marc Sangnier, sont extrêmement dangereux pour les deux roues, en particulier quand ils sont doublés par des voitures qui risquent de les plaquer contre ces blocs contondants…

Quitte à faire des dépenses pharaoniques et de revisiter pour de bon  l’archéologie funéraire de la période des pharaons et de continuer à dilapider l’argent de la commune, à quand une pyramide devant la mairie ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire