09 juillet 2019

Maisons-Alfort : un député qui se la coule douce


Il est parti ... mais il est toujours là ! Le maire démissionnaire ne veut pas quitter la scène. Toujours en photos dans les pages de la revue de propagande municipale, il se manifeste comme un chef aux séances de commission consacrée à l’urbanisme.

Alors qu’il n’a aucune délégation dans ladite commission, il relègue son successeur au rôle de figurant.  La promotion immobilière allant bon train, (chacun peut le remarquer), c’est le député qui décide de tout avec les promoteurs. Son successeur n’ose rien dire, puisqu’il doit tout à son ancien et toujours actuel maître, lequel en profite, et use - aux frais des maisonnais - d’une voiture avec 6000 km/an (mais qui vérifie ?)

Il use aussi des chauffeurs de la mairie lesquels sont usés ... Vive la vie publique !

 Jean Pile-Lautre
                                                                                                                                 

P.S 1. Wikipédia nous apprend que cet homme occupé ne participa que pour 62% au travail de l’hémicycle et des commissions. Vive l’absentéisme.
P.S 2. Le site nosdéputés qui enregistre l'activité des députés a comptabilisé 28 semaines de présence  en commission sur les 12 derniers mois (il fait partie des 150 députés les moins actifs dans ce domaine).




Aucun commentaire:

Publier un commentaire