23 septembre 2016

Primaires à droite : le maire de Maisons-Alfort vote Copé

Voici une nouvelle qui n’est pas une surprise pour les lecteurs de ces colonnes.
Dans des articles précédents, nous avions relaté la nature des liens qui unissent Copé et le maire de Maisons-Alfort ; un seul mot Bygmalion. N’avait-il pas confié la réalisation du magazine de la ville à Idéepole (une filiale de Bygmalion) dans des conditions de sélection particulièrement contestables ! En contrepartie, Copé, récemment élu à la direction de l’UMP dans des conditions de régularité elles aussi fortement contestables, l’avait nommé à un poste nébuleux de secrétaire général adjoint (voir ici).

Adieu donc les meetings de soutien communs avec son compère de Saint-Maurice, Cambon qui, dans un égarement incompréhensible, a pris le parti de NKM (NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET) ; sur le tard, un penchant surprenant pour la gent féminine ? Pourvu que la zizanie ne s’installe pas entre ces 2 édiles !

A la lecture des sondages, on ne peut pas dire que le maire de Maisons-Alfort ait choisi la meilleure monture. Il est à craindre, pour lui, que s’éloignent à tout jamais ses espoirs de maroquin. Il pourra faire de la figuration derrière l’élu, un rôle qu’il joue à ravir (voir ici à l’occasion d’un voyage en Chine). Un jovial dégarni qui crève l’écran. Un risque ? Que Copé ne le supplante. Aie !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire