08 mai 2012

Des taggers au conseil municipal de Charenton

Les Charentonnais viennent de découvrir que le tag était un des passe-temps favoris de certains élus UMP qui siègent au conseil municipal. Récemment, ils ont décidé de montrer leur talent à la population à l’occasion des élections présidentielles, moment privilégié qui, comme chacun sait, offre une ouverture au public maximale grâce aux panneaux électoraux qui fleurissent aux quatre coins de la ville.

Le quotidien le Parisien nous apprend que ces pieds-nickelés de la culture populaire ont été surpris en train d’apposer des inscriptions pas très aimables sur une affiche du candidat François Hollande située face à l’hôtel de ville. Convaincus qu’ils étaient en train de vivre un instant unique de la création artistique, des témoins ont décidé de figer sur une pellicule cet évènement en gravant à jamais la bobine de ces disciples de Bansky (artiste mythique du "street art"). Et pour ne pas être en reste, ils ont décidé d’en faire profiter les agents du commissariat de police du coin qui ne manqueront pas de demander à ces artistes encore méconnus (mais qui à coup sûr gagnent à être connus) d’exercer leur talent sur un document officiel de la République.

Le PS charentonnais avait signalé à la maréchaussée que son local avait été saccagé à plusieurs reprises avec, en sus, des projections d’excréments sur la façade. Le gag serait qu’on découvre que ces artistes étaient aussi férus d’écrits scatologiques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire