30 mai 2008

La fête des maires

C’est la fête des maires. Ce fut pour certains maires, une défaite. Pas les nôtres à Charenton, Maisons-Alfort et Saint-Maurice, 3 grands maires réélus. Bravo !

Alors que le parlement débat de la limitation à 2 mandats présidentiels successifs, il n’est pas question de limiter le nombre de mandats d’un maire. A l’heure où on parle de 41 années de vie professionnelle, eux veulent la mairie pour l’éternité si possible et sans retraite, ni à 60, 65 ou 68 ans.

Ces mêmes maires, sénateur ici, député là (seuls 76 députés n’ont pas d’autre mandat) cumulent donc allègrement. Ils exécutent très imparfaitement leur mandat de parlementaire (la loi OGM rejetée pour cause d’absentéisme en est une illustration...), sauf les mardi, mercredi et jeudi où ils accourent dans l’hémicycle entre 15h et 16h pour montrer leur binette à l’écran.

Nos maires, qui ne manquent pas de paroles assez élogieuses pour le slogan « travailler plus pour gagner plus », nous donnent l’exemple fortement mobilisateur de travailler moins pour gagner plus.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire